Blessed Kunjachan
Bienheureux

Le Bienheureux <<KUNJACHAN>>

(Père Augustin Thevarparampil)

Le plus grand missionnaire des Intouchables

  le

:

1-4-1891

Ordonné  le

:

17-12-1921

Décédé  le

:

16-10-1973

Serviteur de Dieu  le

:

11-8-1987 

Vénérable  le

:

22-06-2004 

Bienheureux le

:

30-04-2006 

Le Bienheureux, Kunjachan (Père Augustine) fils de Mani et Elisabeth Thevarparampil, de la famille Kuzhumpil, naquit le ler avril 1891 à Ramapuram, dans le diocèse de Palai, au Kerala, Inde.

Après ses études primaries à Ramapuram, Augustin alla à St Ephrem Mannanam pour ses études secondaires. Comme élève, il n avait rien de remarquable, ne montrant aucun don spécial ni talents extraordinaires. Mais il était entièrement  donné à ses études et obéisant à ses Supérieurs. 

II fut un  member zélé de la confrérie de Marie, et pendant quelque temps, il en fut le préfet. II priait beaucoup et passait de longs moments en adoration devant le Saint Sacrement. Le Bienheureux, Kunjachan (Père Augustine) fils de Mani et Elisabeth Thevarparampil, de la famille Kuzhumpil, naquit le ler avril 1891 à Ramapuram, dans le diocèse de Palai, au Kerala, Inde.

Après ses études primaries à Ramapuram, Augustin alla à St Ephrem Mannanam pour ses études secondaires. Comme élève, il n avait rien de remarquable, ne montrant aucun don spécial ni talents extraordinaires. Mais il était entièrement  donné à ses études et obéisant à ses Supérieurs. II fut un  member zélé de la confrérie de Marie, et pendant quelque temps, il en fut le préfet. II priait beaucoup et passait de longs moments en adoration devant le Saint Sacrement.

En 1913, Augustin entra au petit séminaire de Changanacherry pour se préparer à la pretrise. 

 Après deux ans, il fut envoyé au grand séminaire de Puthenpally à Verapoly, et fut ordonné Pretre le 17 décembre 1921 par l’Evêque d’alors, le Serviteur de Dieu Mgr. Mar Thomas Kurialacherry.

 Le Père Augustin était petit de taille et ce fut l’origine de son surnom “Kunjachan”. Ce “petit” Prêtre de Dieu était humble, bon, prêt à render service et toujours charitable envers les pauvres et les opprimés. II fut choisi par Dieu pour être un sauveur des plus méprisés de la société, les hors-castes et les pauvres. Depuis février1923 jusqu’en mars 1926, il desservit comme assistant la paroisse voisine de Kadanad, Revenu à Ramapuram, il commenca à travailler parmi les pauvres Harijans dansl la paroisse et les environs à partir du 8 septembre 1926. II continua ce service jusqu’en avril 1960, lorsqu’il se retira à cause de son mauvais état de santé. 

En ce temps-là, la condition des Harijans – Pulayas, Parayas et autres de basses castes – était déplorable. Les chrétiens eux-mêmes les traitaient comme de simples colons sur leurs terres et comme des esclaves à leurs orders et à leur disposition. A la suite d’une retraite prêchée par le Père Hilarion T.O.C.D. à l’église de Ramapuram, quelques-uns reçurent le baptême et devinrent ainsi members de l’Eglise catholique. C’est à ce moment que le Père Kunjachan commença la mission d’évangélisation et de relèvement de ces pauvres gens. II devint leur maître, leur guide et leur médecin du corps et de l’âme. II alla vasiter les familles des Harijans, leur enseignant le catéchisme.

Manifestement, son seul objectif était le bien-être des Harijans. II se levait de bon matin, célébrait la sainte Messe, entendait les confessions, Presque toutes des Harijans et partait à pied les visiter dans leurs huttes, réglant leurs problèmes, leurs querelles et leurs malentendus. Son soin pastoral pour ces pauvres âmes peut etre comparé au zèle actif de St Jean Marie Vianney (Curé d’Ars)qui est le saint patron des prêtres chargés de paroisses.

II ne se fâchait jamais lorsque parfois, quelques-uns refusaient de l’écounter et lui parlaient rudement. Peu à peu, il gagna leur confiance et beaucoup reçurent le baptême. Dans sa croisade d’évangélisation, on lui attribue le baptême de quelques 6.000 Harijans. II mérite d’être mis au premier rang des missionnaires des Harijans au Kerala. II peut à juste titre être appelé l’ “Apotre des Harijans”.

Kunjachan vécut assez longtemps pour célébrer le jubilé d’or de son ordination sacerdotale. 

Après une brève et grave maladie, il mourut le 16 octobre 1973, à l’âge de 82 ans. II désirait être enterre avec les pauvres au cimetière. Mais les gens qui le considéraient comme un saint, ont voulu l’honorer et ont placé sa tombe juste devant l’autel de St Augustin, le saint patron de l’église locale.

Et depuis sa mort, les fidèles sont accourus par centaines et meme par milliers. Sa tombe est devenue un lieu de pélerinage pour les gens d’ici et d’ailleurs. Les rassemblements à l’anniversaire de sa mort prennent de plus en plus d’ampleur.

 L’Etat du Kerala dans le sud-ouest de l’Inde, se glorifie du fait que le message de l’Evangile y fut apporté par l’Apôtre de Jésus, St Thomas, lui-même, en 52 après J.C.Nous y trouvons l’ancienne communauté de Chrétiens appartenant à l’Eglise Syro-Malabare don’t les membres sont appelés “Chrétiens de St Thomas”. Dans un message radio du 31 décembre 1952, pour la célébration du 19ème centenaire de l’arrivée de St Thomas en Inde, le Pape Pie XII déclarait: “1.900 années se sont passées depuis l’arrivée de l’Apôtre St Tomas dans votre pays; il y a rendu témoignage au Christ par ses paroles, ses actions et, plus que tout, par le sacrifice suprême de sa vie même… Cette descendance apostolique, chers Fils et Filles, est le privilège magnifique que vous avez d’être appelés Chrétiens de St Thomas”.

 

II y a quelques années, en 1986, cette communaute chrétienne avait la joie de voir deux de ses members, le Bienheureux Pére Kuriakose Elias Chavara et la Bienheureuse Soeur Alphonsa, élevés aux honneurs de l’autel par le Pape Jean-Paul II. Le procès de canonization de six autres fils et filles de cette Eglise – deux évêques, deux prêtres et deux religieuses – a déjà commencé. Le Bienheureux Kunjachan, justement dénommé par son proper évêque Mar Sebastian Vayalil “l’Apôtre des Harijans”, est l’un d’eux.

 

Le Tribunal Diocésain chargé des investigations en vue d’introduire la Cause de Canonisation a été officiellement inaugure à Ramapuram le 11 août 1987, en présence du Cardinal Simon Lourdusamy, Préfet de la Congrégation pour les Eglises Oriantales à Rome. Depuis lors, Kunjachan a été reconnu comme “Serviteur de Dieu”.

Le 22 juin 2004, le Pape Jean-Paul II a approuvé les vertus héroïques de Kunjachan et l'a déclaré vénérable.

          Dans le même temps, le procès concernant la guérison miraculeuse du pied bot d'un garçon a été entrepris et les conclusions ont été envoyées à Rome pour examen. Après une enquête minutieuse sur la nature miraculeuse de la guérison, réalisée par des personnes compétentes à Rome, le Pape Benoît XVI a approuvé ses conclusions, ouvrant ainsi le chemin pour béatification.

Le Vénérable Kunjachan a été béatifié par Son Éminence le Cardinal Varkey Vithayathil, archevêque majeur de l'Église Syro-Malabare, le 30 avril 2006, dans le village même de Ramapuram où il est né, a travaillé, est mort et est enterré.

La fête du Bienheureux Kunjachan est célébré 16 octobre de chaque année.

Prions maintenant pour que le Bienheureux Kunjachan puisse être déclaré saint dans un futur proche.

PRIERE

Seigneur Jésus Christ, qui aves été envoyé parminous pour precher l’Evangile aux pauvres, libérer les prisonniers, render la vue aux aveugles et relever les opprimés, daignez, dans votre bonté, honorer notre bienaimé Kunjachan de l’auréole de la sainteté. Par sa vie pure et humble, toute rayonnante d’amour pour Vous, Kunjachan s’est totalement consacré au soulagement spirituel et temporal de ses frères pauvres et opprimés. Accordez-nous, ô Dieu, la grâce de grandir dans la charité, la pureté et la simplicité qui ont orné la vie de Kunjachan.

 

O! Trinité Sainte, nous vous prions très humblement de nous accorder cette faveur particulière… Nous vous en prions par l’intercession du bien-aimé Bienheureux Kunjachan.

Amen.

(CUM PERMISSU SUPERIORUM)

Les récits des faveurs reçues par l’intercession du Bienheureux peuvent être envoyés au:

 

VICE-POSTULATEUR,

De la Cause du Bienheureux “Kunjachan”

Ramapuram Bazaar P.O.,

Kerala, INDE.

Blessed Kunjachan